Articles et parties de livres sur Chateaubriand parus depuis 2000 - lettre C

 

CABANÈS (Jean-Louis) et LARROUX (Guy), « Chateaubriand et son " groupe littéraire " : poétique de la suggestion », dans Critique et théorie littéraires en France (1800-2000) , Paris, Belin, 2005, pp. 48-53.

 

CABANÈS (Jean-Louis),

  • « La Vie de Rancé : récit de voyage, récit de vie », dans Détours du voyage , sous la direction de Gabrielle Chamarat et Claude Leroy, Recherches interdisciplinaires sur les textes modernes (Université de Paris X), n° 29, 2003, pp. 149-160.
  • « La Vie de Rancé ou les enchantements de la négativité », in Enchantements. Mélanges offerts à Yves Vadé , textes réunis et présentés par Jean-Pierre Saïdah, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux (« Modernités » 16), 2002, pp. 59-72.

 

CAILLAUD (Emmanuelle), « Difficulté d'être et mal d'exister dans René  », Société française des études byroniennes , III, 4, automne 2003, pp. 61-70.

 

CALL (Michael), « Atala's body. Girodet and the Representation of Chateaubriand's Romanticism », Comparative Romanticisms. Power, gender, subjectivity , ed. by Larry H. Peer, Columbia (South Carolina), Camden House, 1998, pp. 211-222.

 

Cantagrel (Laurent),

  • « Dire l'absence. Chateaubriand et la mise en scène du mélancolique autour de 1800 », Romantisme, 117, 2002, pp. 31-44.
  • « Entre interprétation religieuse et expression poétique, la mélancolie de René », dans De la maladie à l'écriture. Genèse de la mélancolie romantique , Tübingen, Niemeyer, 2004, pp. 145-181.

  

CARAION (Marta), « Le poids des objets dans les Mémoires d’Outre-Tombe », dans Chateaubriand et les choses, textes réunis et présentés par Franc Schuerewegen, C.R.I.N. : Cahiers de recherche des instituts néerlandais de langue et de littérature françaises, vol. 59, Amsterdam / New York, Rodopi, 2013, pp. 53-71.

 

CARDI (Virginia), « Luoghi memorabili : Ritualità delle rovine in Chateaubriand », Cristallo : Rassegna di Varia Umanità (Bolzano), 41, 1, 1999, pp. 105-117.

 

CATEL (Olivier),

  • « Chateaubriand. Portrait de l’écrivain en spectre », La Licorne (Poitiers), 84 (« Portraits biographiques »), 2009, p. 75-87.
  • « Chateaubriand au tombeau de Coppet : une rencontre d’outre-tombe », Cahiers staëliens 58, 2007, pp. 93-103.
  • « Les Lettres dans la Vie de Rancé  : la tentation de l'épistolaire », dans La Lettre et les lettres, entre-deux , textes réunis par Claude Lachet et Laurence Richer, Lyon, C.E.D.I.C., Université Jean Moulin - Lyon III, 2006, pp. 121-139.
  • « Perception et vision romantiques du Grand Siècle dans la Vie de Rancé  », dans L'Historiographie romantique (Actes du colloque, Université Paris 12 - Val de Marne), sous la direction de Francis Claudon, André Encrevé et Laurence Richer, Pompignac près Bordeaux, Éditions Bière, 2007, pp. 73-81.
  • « Relecture et réécriture dans la Vie de Rancé : une esthétique de la mosaïque », dans Relecture des écrivains par eux-mêmes , Actes de colloque, éd. par Mireille Hilsum, Kimé, Centre Jean Prévost (MARGE), 2007, pp. 137-154.Clément (Jean-Paul), « Chateaubriand avocat de Dieu », Nouvel Observateur , hors-série n° 67, novembre-décembre 2007, pp. 74-75.
  • « Chateaubriand entre tradition et modernité », Revue des Deux Mondes , janvier 2007, pp. 79-98.-- , « Chateaubriand et la " fièvre des ruines " », Anabases 5, mars 2007, pp. 179-190.
  • « L’Agro romano de Chateaubriand illustré par Maxime Dethomas », dansPoésie et illustration, dir. Lise Sabourin, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, 2008, pp. 189-201.
  • « La fée Velléda : figure de l’imaginaire et première Sylphide de l’Enchanteur », dans Magie et magies dans la littérature et les arts du XIXe siècle français, études réunies et présentées par Simone Bernard-Griffiths et Céline Bricault, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2012, pp. 135-146.

 

CAVALLIN (Jean-Christophe),

  • « Le Complexe d'Avramiotti. De la Patrie au Ciel dans l' Itinéraire de Paris à Jérusalem  », dans L' Itinéraire de Paris à Jérusalem. Un « Voyage avec des voyages », Journée d'étude organisée par Marie-Ève Thérenty et Stéphane Zékian à l'Université de Montpellier 3, le 18 novembre 2006, sur le site de Fabula (http://www.fabula.org/colloques/sommaire397.php).
  • « Eudore ou la Judée. La défense du Midi dans l' Itinéraire de Paris à Jérusalem  », dans L' Itinéraire de Paris à Jérusalem (Journée d'étude organisée par la SERD et l'Université de Paris IV-Sorbonne, Paris, 9 décembre 2006),
  • « Mémoires de 1834 et Mémoires de 1847 : ‘deux [flamboyants] >grands< météores’ », dans Chateaubriand réviseur et annotateur de ses œuvres, sous la direction de P. Tucci, Paris, Champion, 2010, pp. 89-101.
  • « Un tombeau en forêt. La conjointure dans Les Natchez  », Société Chateaubriand. Bulletin 2003 , 46, 2004, pp. 84-97.

 

Chaouat (Bruno), « À vau-l'eau : L'Amérique désécrite de Chateaubriand », French Forum , XXV, 3, 2000, pp. 277-289.

 

CHASTAGNERET (Yves), « George Sand, juge de Chateaubriand (1832-1833) », Société Chateaubriand. Bulletin Année 2004 , 47, 2005, pp. 108-116.

 

CHIGNOLA (Sandro), « La deriva del mondo che viene : Chateaubriand, Ballanche », premier chapitre du livre Il tempo rovesciato. La Restaurazione e il governo della democrazia, Bologna, Il Mulino, « Saggi e Ricerche », 2011, pp. 19-68.

 

CLÉMENT (Jean-Paul),

  • « 1826, un tournant dans la pensée politique de Chateaubriand : l'édition critique de l' Essai sur les révolutions », inEnfances et voyages de Chateaubriand : Armorique, Amérique (actes du colloque de Brest, septembre 1998), textes réunis par Jean Balcou, Paris, Honoré Champion, 2001, pp. 23-34.
  • « Chateaubriand a Roma », in Viaggio in Italia.Un corteo magico dal Cinquecento al Novecento (Catalogue de l'exposition, Gênes, Palazzo Ducale, 2001), Milan, Electa, 2001, pp. 386-388.
  • « La Décade philosophique, littéraire et politique en 1800 », Société Chateaubriand. Bulletin 2000 , 43, 2001, pp. 24-39.
  • « Présentation » et « Conclusions », in Chateaubriand visionnaire (actes du colloque tenu à la Fondation Singer-Polignac, le 28 juin 2000), dir. Jean-Paul Clément, Paris, Éditions de Fallois, 2001, pp. 11-22 et 105-117.
  • « Aux sources des humanités », avant-propos de Chateaubriand en Orient. Itinéraire de Paris à Jérusalem . 1806-1807(catalogue de l'exposition présentée à la Maison de Chateaubriand du 26 avril au 13 juillet 2006), Châtenay-Malabry, Maison de Chateaubriand, 2006, pp. 17-27.
  • « Chateaubriand, Byron et Pouchkine face à Napoléon », dans Peut-on faire confiance aux historiens ? , sous la direction de Jean Tulard, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Cahiers de l'Académie des Sciences morales et politiques », mai 2006, pp. 303-319.
  • « Chateaubriand en Orient. À propos du bicentenaire de l' Itinéraire de Paris à Jérusalem . 1806-1807 », Revue des Deux Mondes , juillet-août 2006, pp. 108-115.
  • « Chateaubriand et le philhellénisme », dans Chateaubriand en Orient. Itinéraire de Paris à Jérusalem . 1806-1807 (catalogue de l'exposition présentée à la Maison de Chateaubriand du 26 avril au 13 juillet 2006), Châtenay-Malabry, Maison de Chateaubriand, 2006, pp. 291-300.
  • « Chateaubriand et les Cent-Jours », Revue du Souvenir napoléonien (actes du colloque « Napoléon et la religion », Lyon, 8-9 juin 2001), n° 463, février-mars 2006, pp. 19-23.
  • « Chateaubriand rousseauiste et " monarchien " », dans Chateaubriand avant le Génie du christianisme (actes du colloque ENS Ulm), textes réunis par B. Didier et E. Tabet, Paris, Champion, 2006, pp. 63-75.
  • « De conclave en conclave (1823-1829) : zelanti et politicanti  », Société Chateaubriand. Bulletin année 2005 , 48, 2006, pp. 23-32.
  • « Mort, pérennité et résurrection de la Grèce », dans Chateaubriand en Orient. Itinéraire de Paris à Jérusalem . 1806-1807 (catalogue de l'exposition présentée à la Maison de Chateaubriand du 26 avril au 13 juillet 2006), Châtenay-Malabry, Maison de Chateaubriand, 2006, pp. 69-115.
  • « La Question grecque », dans Le Voyage en Orient de Chateaubriand , textes rassemblés et présentés par Jean-Claude Berchet, avec le concours de la Société Chateaubriand, Houilles, Manucius, 2006, pp. 31-51.
  • « Tocqueville et Chateaubriand. Regards croisés sur la Révolution », Société Chateaubriand. Bulletin année 2005 , 48, 2006, pp. 109-117.
  • « Chateaubriand et la campagne romaine », dans Chateaubriand romain : 1803-1804, 1828-1829 , Châtenay-Malabry, Conseil général des Hauts-de-Seine - Maison de Chateaubriand, 2004, pp. 115-137.
  • « Chateaubriand et les prémices de la Révolution en Bretagne (1788-1789) », Société Chateaubriand. Bulletin Année 2004 , 47, 2005, pp. 45-48.
  • « Les deux ambassades de Chateaubriand », dans Chateaubriand romain : 1803-1804, 1828-1829 , Châtenay-Malabry, Conseil général des Hauts-de-Seine - Maison de Chateaubriand, 2004, pp. 21-75.
  • « Chateaubriand et le génie du temps », Revue des Deux Mondes , janvier 2003, pp. 79-92.
  • « La Harpe et Chateaubriand : Du fanatisme dans la langue révolutionnaire au Génie du christianisme  », Société Chateaubriand. Bulletin 2002 , 45, 2003, pp. 148-157.
  • « Chateaubriand et les Cent-Jours. Poésie et action », Bulletin de l'Académie Royale de Langue et Littérature française(Bruxelles), LXXVI, 3-4, 1998, pp. 365-379.
  • « Chateaubriand et la duchesse de Berry », in Marie-Caroline de Berry. Naples, Paris, Graz, itinéraire d'une princesse romantique, Paris, Somogy, 2002, pp. 66-83.
  • « Le Génie du Christianisme , ou la revanche de l'histoire », in Un livre, un siècle : le Génie du Christianisme, La Vallée-aux-Loups, Maison de Chateaubriand, 2002, pp. 19-56.
  • « Chateaubriand et Pasquier », Société Chateaubriand. Bulletin 1999 , 42, 2000, pp. 58-66.
  • « Chateaubriand et les acquis de la Révolution », in Chateaubriand éclaireur du monde actuel , dir. Jean-Marie Rouart, Paris, Éditions de la Bouteille à la Mer, 2000, pp. 9-25.
  • « La Fascination du politique », in Chateaubriand Mémorialiste. Colloque du cent cinquantenaire (1848-1998) , textes réunis par Jean-Claude Berchet et Philippe Berthier, Genève, Droz, 2000, pp. 277-290.
  • « Un émigré face au coup d'État de Brumaire : Chateaubriand  » , in Napoléon : de l'histoire à la légende , Paris, In Forma, 2000, pp. 27-45.
  • « De Buonaparte et des Bourbons et les Réflexions politiques : Chateaubriand réviseur de ses œuvres politiques », dans Chateaubriand réviseur et annotateur de ses œuvres, sous la direction de P. Tucci, Paris, Champion, 2010, pp. 75-88.
  • « De Chateaubriand à Barrès : d’un Orient à l’autre », Société Chateaubriand. Bulletin Année 2007, 50, 2008, pp. 103-113.
  • « Maurice de Guérin et Chateaubriand », L’Amitié guérinienne, 189, 2010, pp. 13-38.

 

CLUZEL (Jean), « Chateaubriand, champion de la liberté. 'La presse, électricité sociale' », in Chateaubriand visionnaire (actes du colloque tenu à la Fondation Singer-Polignac, le 28 juin 2000), dir. Jean-Paul Clément, Paris, Éditions de Fallois, 2001, pp. 45-54.

 

COLLIN (Denis) (dir.), ANDRIOT-SAILLANT (Caroline), PEYTURAUX (Sylvie) et QUESNEL (Alain), Penser l'Histoire , Paris, Sedes, « Impulsion », 223 p.

 

COLLIN (Denis), PEYTURAUX (Sylvie) et QUESNEL (Alain), Penser l'Histoire en 30 textes commentés, avec analyse des thèses , Paris, Sedes, « Impulsion », 187 p.

 

COMPAGNON (Antoine),

  • « Figures de l’antimodernité », dans République des Lettres, République des arts, Mélanges offerts à Marc Fumaroli, réunis et édités par C. Mouchel et C. Nativel, Genève, Droz, 2008, p. 485-505.
  • « Chateaubriand et Joseph de Maistre derrière Lacordaire », dans Les Antimodernes. De Joseph de Maistre à Roland Barthes, Paris, Gallimard (« Bibliothèque des idées »), 2005, pp. 155-188.
  • « La réception polémique de l’œuvre de Chateaubriand chez les antimodernes », dans La Polémique contre la modernité. Antimodernes et réactionnaires, études réunies par Marie-Catherine Huet-Brichard et Helmut Meter, Classiques Garnier, 2011, p. 125-143.
  • « Poétique de la citation », in Chateaubriand Mémorialiste. Colloque du cent cinquantenaire (1848-1998) , textes réunis par Jean-Claude Berchet et Philippe Berthier, Genève, Droz, 2000, pp. 235-249.
  • « Tocqueville et Chateaubriand : deux antimodernes ? », dans Tocqueville et la littérature , sous la direction de Françoise Mélonio et de José-Luis Diaz, Paris, Presses de l'Université de Paris-Sorbonne, 2005, pp. 37-59.

CONLEY (Tom), « The Unknown and its Americas. Chateaubriand and Balzac Cartographes, dans American literary geographies. Spatial practice and cultural productions, 1500-1900, ed. M. Brückner, Newark, University of Delaware Press, 2007, p. 111-126.

 

COSTADURA (Edoardo),

  • « Der Rückzug in die Sackgasse (Chateaubriand) », dans Der Edelmann am Schreibpult. Zum Selbstverständnis aristokratischer Literaten zwischen Renaissance und Revolution, Tübingen, Max Niemeyer Verlag (« Mimesis »), 2006, pp. 101-185.· Voir note de lecture de Jean-Marie-Roulin, dans Bulletin 49, pp. 221-222.
  • « Im Licht der Vergangenheit. Chateaubriands Umgang mit der italiensichen Literatur seiner Zeit am Beispiel Pellicos », dans Michaela Peters et Christoph Strosetzki (éd.), Interkultureller Austauch in der Romania im Zeichen der Romantik (Akten der Sektion 14 des Deutschen Romanistentages 2003 in Kiel), Bonn, Romanistischer Verlag, 2004, pp. 175-187.
  • « Parmi les ombres. Chateaubriand et Dante », Littérature , n° 133, mars 2004, pp. 64-75.
  • « Collage-montage, récriture : remplois de la correspondance dans les Mémoires d’outre-tombe (IIIe partie) », Société Chateaubriand. Bulletin, n° 54, 2011, pp. 173-186.
  • « Wissensaustauch und literarische Trauerarbeit im Pariser Exil : die italiensische Zeitschrift L’Esule – L’Exilé (1832-1834) », dans Exildiskurse der Romantik in der europäischen und lateinamerikanischen Literatur, éd. F. Estelmann et O. Müller, Tübingen, Narr Verlag, 2011, pp. 131-151.
  • Étude sur une revue qui a consacré l’une de ses livraisons à Chateaubriand (Cahiers 7-9, 1833).

 

CRÉPU (Michel), « Chateaubriand et Sainte-Beuve », Société Chateaubriand. Bulletin Année 2004 , 47, 2005, pp. 58-61.

 

CSÌKY (Gàbor),

  • « Chateaubriand et la Restauration », Acta Romanica , XXI, 2002, pp. 85-94.
  • « Le Meurtre au coeur de l'histoire. La figure de Napoléon dans les Mémoires d'outre-tombe de Chateaubriand », Acta Romanica, XX, 2000, pp. 57-67.