Articles et parties de livres sur Chateaubriand parus depuis 2000 - lettre K

KAPP (Volker), « Chateaubriand als Aphoristiker und Moralist : Ein intertextueller Bezug auf Montaigne im Selbstporträt der Mémoires d’Outre-Tombe (XXX, 11) und dessen Bedeutung für die Sicht von Chateaubriand als Memorialisten », dans Literatur und Moral, éd. V. Kapp, D. Scholl, G. Braungart, B. Engler, Berlin, Duncker & Humblot, 2011, pp. 403-421.

 

KATAOKA (Daisuke),

  • « Intonsha, yaseijin, banjin : Shat?burian Rekishi kenky? ni okeru Gibon no katsuy? », Etudes de Langue et Littérature Françaises (Tokyo), 95 2009, p. 159-169. « Solitaires, sauvages et barbares. L’usage de Gibbon dans les Études historiques de Chateaubrian » ; cet article en japonais traite de l’influence de Gibbon sur le Génie du Christianisme et les Études historiques de Chateaubriand.
  • « Chateaubriand, les sauvages américains et les esclaves noirs », Etudes de Langue et Littérature Françaises, 91, 2007, pp. 20-34.
  • « Théologie politique ou le christianisme à rebours. À propos du Génie du christianisme  », Études de langue et de littérature françaises (Tokyo), 81, pp. 3-12.[Article en japonais, avec un résumé en français p. 97.]

 

KERN (Etienne), « Poème de circonstance, poème de voisinage : Latouche et l’Epître à Monsieur de Chateaubriand, par un paysan de La Vallée-aux-Loups (1824) », Société Chateaubriand. Bulletin année 2010, No 53, 2011, p. 39-60.

 

KETTLER (Agnès),

  • « Le Portefeuille de Pilorge. Autour de quelques lettres inédites (1833-1845) », Société Chateaubriand. Bulletin année 2006 , 49, 2007, pp. 9-23.
  • « Chateaubriand et son cousin le mandarin : Jean-Baptiste Chaigneau (1769-1832), premier consul de France en Cochinchine »,Société Chateaubriand. Bulletin Année 2004 , 47, 2005, pp. 16-30.
  • « Chateaubriand épistolier. L’art et la manière », Société Chateaubriand. Bulletin, n° 54, 2011, pp. 95-117.

 

KLINKENBERG (Michael F.), « Chateaubriand und der ″Orient palimpseste″ », dans Das Orientbild in der französischen Literatur und Malerei vom 17. Jahrhundert bis zum fin de siècle, Heidelberg, Winter, 2009, p. 351-371.

 

KNEE (Philip),

  • « Mémoire et autorité : Chateaubriand ironiste », Nineteenth-Century French Studies, XXXVIII, 3-4, 2010, p. 147-158.
  • « Le sentiment de la perte : Rousseau et Chateaubriand », dans Rousseau et le Romantisme, Études réunies et éditées par Philip Knee, Montmorency, Société internationale des Amis du Musée Jean-Jacques Rousseau (SIAM-JJR), coll. « Lire Rousseau » n° 5, 2011, p. 87-100.

 

KOPP (Robert),

  • « " Les limbes insondés de la tristesse ". Figures de la mélancolie romantique de Chateaubriand à Sartre », dans Mélancolie. Génie et folie en Occident (catalogue de l'exposition, Galeries nationales du Grand Palais, Paris, 10 octobre 2005 - 16 janvier 2006), sous la direction de Jean Clair, Paris, Réunion des Musées nationaux / Gallimard, 2005, pp. 328-338.
  • « " Vivant il a manqué le monde, mort il le possède " : Chateaubriand face à Napoléon », Travaux de littérature XVIII, 2005 (« L'Écrivain et le grand homme »), pp. 271-278.
  • « Maurras lecteur de Rousseau et de Chateaubriand », dans Le Maurrassisme et la culture de l’Action française – culture, société, politique III, éd. O. Dard, M. Leymarie et N. McWilliam, Villeneuve-d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2010, pp. 147-160.

 

KORICHI (Mériam) et DECROIX (Olivier), Penser l'Histoire , Paris, Gallimard, « La Bibliothèque », 2007, 129 p.

 

KRAMER (Kirsten), « Phantasmen des Historischen. Zur Poetik der Geschichte in Chateaubriand's Mémoires d'outre-tombe  », Mimesis und Simulation , éd. Andreas Kablitz et Gerhard Neumann, Fribourg en Brisgau, Rombach, 1998, pp. 631-668.

 

KULLMANN (Dorothea), « Die Diskussion um Atala und Le Génie du Christianisme  » et « Chateaubriands theoretische Äusserungen zur Beschreibung », dans Description. Theorie und Praxis der Beschreibung im französischen Roman von Chateaubriand bis Zola , Heidelberg, Winter Verlag, 2003, pp. 77-97.