Articles et parties de livres sur Chateaubriand parus depuis 2000 - lettre L

LABARTHE (Patrick), « Sainte-Beuve et les fictions de Chateaubriand ou “ l’école de la métaphore ” », dans Chateaubriand et le récit de fiction, sous la direction de Fabienne Bercegol et Pierre Glaudes, Paris, Classiques Garnier, « Études dix-neuviémistes », 2013, pp. 349-364.

 

LABOURET (Guilhem), « Lectures du Moyen Âge chez les catholiques romantiques : mythe de l’âge d’or ou temps de l’erreur ? », dans Fantasmagories du Moyen Âge : entre médiéval et moyenâgeux, études réunies par. E. Burle et V. Naudet, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 2010, pp. 89-97.

 

LAFORGUE (Pierre), « Conclure les Mémoires d'outre-tombe , écrire la Vie de Rancé  », Société Chateaubriand. Bulletin 2001 , 44, 2002, pp. 44-59.

 

LANGENHAGEN (Marie-Aude de), Penser l'Histoire , Paris, Studyrama, « Principes », 2007, 222 p.

 

LARROUX (Guy) : voir CABANÈS (Jean-Louis).

 

LAURENS (Pierre), « Pétrarque, Montaigne, Chateaubriand », dans La Postérité répond à Pétrarque : sept siècles de fortune pétrarquienne en France (actes du colloque d'Avignon, 2004), études réunies et publiées par Ève Duperray, Paris, Beauchesne, 2006, pp. 176-186.

 

LEDDA (Sylvain), « Le complexe d’Octave. Musset, lecteur de Chateaubriand », dans Chateaubriand et le récit de fiction, sous la direction de Fabienne Bercegol et Pierre Glaudes, Paris, Classiques Garnier, « Études dix-neuviémistes », 2013, pp. 419-435.

 

LE GALL (André), « Moïse de Chateaubriand ou l’enchanteur désenchanté », Société Chateaubriand. Bulletin année 2010, No 53, 2011, p. 15-38.

 

LE GALL (Yvon), « Roi et tyran, jeux de métamorphoses. Chateaubriand, Constant et Tocqueville face aux Césars modernes », dans Métamormphose(s). XIIIes entretiens de La Garenne Lemot, dir. J. Pigeaud, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2010, pp. 51-89.

 

LE GUILLOU (Philippe), « Introduction au colloque », in Enfances et voyages de Chateaubriand : Armorique, Amérique (actes du colloque de Brest, septembre 1998), textes réunis par Jean Balcou, Paris, Honoré Champion, 2001, pp. 7-13.

 

LE HUENEN (Roland),

  •  « Dire l'absence : " partout le silence, l'abandon et l'oubli " », dans L' Itinéraire de Paris à Jérusalem (Journée d'étude organisée par la SERD et l'Université de Paris IV-Sorbonne, Paris, 9 décembre 2006), « http://www.paris4.sorbonne.fr/fr/article.php3?id_article=4596 » ou « http://www.etudes-romantiques.org/prg_chateaubriand2.htm ».
  • « Le Voyage romantique : de la lecture à l'écriture », dans Voyages en France au temps du romantisme. Poétique, esthétique, idéologie , textes réunis et présentés par Alain Guyot et Chantal Massol, Grenoble, Ellug, 2003, pp. 19-34.[Sur Chateaubriand, Hugo et Flaubert.]

 

Le Rider (Jacques), « Campagne de France en 1792 : Parallèle entre Chateaubriand et Goethe », Revue Germanique Internationale , 12, 1999, pp. 211-227.

 

LE SCANFF (Yvon), « Le point de vue de l’exil dans les paysages de Chateaubriand », dans Ecritures de l’exil, études réunies et présentées par Danièle Sabbah, Pressac, Presses universitaires de Bordeaux, 2009, p. 159-169.

 

LECARME (Jacques), « Ministres autobiographes », in Chateaubriand Mémorialiste. Colloque du cent cinquantenaire (1848-1998) , textes réunis par Jean-Claude Berchet et Philippe Berthier, Genève, Droz, 2000, pp. 291-306.

 

LEE (San Ho), « La Prose poétique de Chateaubriand et l'épopée », Études de langue et littérature françaises (Corée), XXXVIII, 1, 1999, pp. 275-287.

 

LEE (Soon-Hee), « Cartographier les Œuvres complètes Ladvocat : organisation, articles de presse, réception et rééditions », Société Chateaubriand. Bulletin année 2010, No 53, 2011, p. 233-281.

 

LÉVÊQUE (Laure), « Les Mémoires d'outre-tombe ou le naufrage du monde d'hier », dans Liens de mémoire. Genres, repères, imaginaires , éd. Laure Lévêque, Paris, L'Harmattan, 2006, pp. 217-238.

 

LEVILLAIN (Philippe), « Le christianisme revisité », in Chateaubriand éclaireur du monde actuel , dir. Jean-Marie Rouart, Paris, Éditions de la Bouteille à la Mer, 2000, pp. 71-86.

 

LEVY (François), « Sublime conjugal et merveilleux chrétien : un itinéraire des Martyrs à l’opéra », dans Société Chateaubriand. Bulletin année 2009, 52, 2010, pp. 117-126.

 

LEYS (Simon), « François-René de Chateaubriand », in La Mer dans la littérature française, de François Rabelais à Alexandre Dumas, et de Victor Hugo à Pierre Loti , Paris, Plon, 2003, t. I, pp. 312-342.

 

LINKÈS (Serge), « Être le fils d’un capitaine cruel : traces et effacements d’un terrible héritage de Chateaubriand », dans Fureur et cruauté des capitaines en mer, dir. P. Prétou et D. Roland, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012, pp. 170-179. Article qui, procédant par extrapolations rapides, dresse un portrait orienté et très hostile au père de Chateaubriand. Sur cette question, voir J.-C. Berchet, Chateaubriand, Paris, Gallimard, 2012, pp. 24-29, 49-59 et 87.

 

LOEHR (Joël), « Le Sentiment de la ruine, Poétique , n° 133, 2003, pp. 109-123.
[Examine « le moi au miroir des ruines » chez Stendhal et Chateaubriand.]

 

Logé (Tanguy), « Chateaubriand, fils rebelle des Lumières », Bulletin de l'Académie Royale de Langue et Littérature française (Bruxelles), LXXVI, 3-4, 1998, pp. 297-306.

 

LOGÉ (Tanguy), « Chateaubriand, Mme de Staël et le magistère de La Harpe », Société Chateaubriand. Bulletin 2000 , 43, 2001, pp. 40-52.

 

Logossegh (Marie), « Peinture et nature au XVIIIème siècle », in L'Esprit et les Lettres Mélanges offerts à Georges Mailhos , éd. François-Charles Gaudard, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 1999, pp. 291-301.[À propos du parc de Méréville, réflexions sur la place de la ruine dans la peinture et chez Chateaubriand ( Voyage en Italie ).]

 

LOTTERIE (Florence), « De la littérature comme une chose sérieuse : Chateaubriand, Madame de Staël et Napoléon », Bulletin de l'Association Guillaume Budé , n° 3, octobre 2000, pp. 259-272.

 

LOTTMAN (Herbert), « Chateaubriand, écrivain de voyage » et « Chateaubriand, homme politique », in L'Écrivain engagé et ses ambivalences de Chateaubriand à Malraux , trad. Séverine Mathieu, Paris, Odile Jacob, 2003, pp. 95-108 et pp. 109-127.

 

LOZANO GOMEZ (Fernando), « L’Influence de la pensée de Chateaubriand dans l’Histoire générale de l’Andalousie de Joaquín Guichot y Parody », dans Avlami, Chryssanthi et Alvar, Jaime (éd.), Historiographie de l’Antiquité et transferts culturels : Les Histoires anciennes dans l’Europe des XVIIIe et XIXe siècles, Amsterdam, Rodopi, 2010, pp. 317-327.

 

LUND (Hans Peter), 

  • « Chateaubriand et l'idéal grec », dans Chateaubriand en Orient. Itinéraire de Paris à Jérusalem . 1806-1807 (catalogue de l'exposition présentée à la Maison de Chateaubriand du 26 avril au 13 juillet 2006), Châtenay-Malabry, Maison de Chateaubriand, 2006, pp. 117-129.
  • « Les Artistes dans les Mémoires d'outre-tombe  », in Chateaubriand Mémorialiste. Colloque du cent cinquantenaire (1848-1998) , textes réunis par Jean-Claude Berchet et Philippe Berthier, Genève, Droz, 2000, pp. 93-107.
  • « Les Tombeaux vides. Le Voyage de la Grèce de Chateaubriand », in « L'Instinct voyageur ». Creazione dell'io e scrittura del mondo in Chateaubriand , a cura di Filippo Martellucci, Padoue, Unipress (« Biblioteca Francese »), 2001, pp. 87-98.
  • « Lettres inédites de Chateaubriand, ambassadeur à Berlin », in Société Chateaubriand. Bulletin année 2009, 52, 2010, pp. 19-26.
  • « Friedrich Ancillon et ses commentaires inédits de la Note sur le Grèce de Chateaubriand », suivi de : F. Ancillon, « Examen de la Note sur la Grèce de Mr de Chateaubriand »,Société Chateaubriand. Bulletin,n° 54, 2011, pp. 19-91.
  • « L’histoire et le je. Sur quelques récits insérés dans Les Natchez et Les Martyrs », dans Chateaubriand et le récit de fiction, sous la direction de Fabienne Bercegol et Pierre Glaudes, Paris, Classiques Garnier, « Études dix-neuviémistes », 2013, pp. 283-300.